Biographies des héros spirituels de la terre de Géorgie, moniales, moines, ascètes, martyrs, clercs ou laïcs qui ont fait briller sur elle la Lumière du Christ!

jeudi 30 juin 2016

Saint martyr Shalva d'Akhaltsikhe († 1227)


Holy Matyr Shalva of Akhaltsikhe

Mémoire le 17/30 Juin

Saint Shalva [nom signifiant Tranquillité en géorgien] d'Akhaltsikhe fut un brillant commandant militaire dans l'armée de la reine Tamara et Prince d'Akhaltsikhe. Après sa victoire à Shamkori dans la région de Ganja, Shalva emporta avec lui le drapeau du calife, comme signe de l'invincibilité de la foi chrétienne, et le donna, avec la richesse qu'il avait gagnée, comme  offrande à l'Icône de la Mère de Dieu de Khakhouli. Pour son service désintéressé, la reine Tamara lui décerna le grade de commandant en chef de l'armée géorgienne.

Pendant le règne de la fille de la reine Tamara Rousoudan (1222-1245), les armées du Sultan Jalal al-Din firent irruption en Géorgie. Rousoudan rallia les forces géorgiennes et nomma un nouveau commandant en chef du nom de Jean (Ioane) Atabeg.

 Six mille Géorgiens affrontèrent une armée musulmane de deux cent mille hommes près du village de Garnisi. Le commandement de la garde fut confié aux braves et valeureux frères Shalva et Jean (Ioane) d'Akhaltsikhe, tandis que Jean Atabeg resta avec le corps principal de l'armée pour la bataille décisive.

L'avant-garde se battit courageusement, bien que l'armée de l'ennemi la dépassât largement en nombre. Les frères se battirent avec une grande dévotion, dans l'espoir d'un soutien du commandant en chef, mais Jean Atabeg fut saisi d'envie - plutôt que de peur - et ne leur offrit jamais son aide. "Ô envie, source de tous les maux!" Écrivit un chroniqueur de l'incident.

L'ennemi dévasta l'armée géorgienne, tuant quatre mille de ses plus vaillants soldats. Parmi eux se trouvait Jean d'Akhaltsikhe, dont le frère Shalva fut capturé et livré comme esclave à Jalal al-Din.

 Jalal al-Din fut ravi d'avoir le célèbre soldat et chef militaire amené devant lui. Il le reçut avec l'honneur approprié, lui offrit des villes de grande richesse, et lui promit plus s'il acceptait de se convertir à l'islam.

Jalal al-Din chercha avec beaucoup de persévérance à convertir Shalva à l'islam, mais ses efforts furent vains: Shalva ne se laissa pas convertir, et rien au monde ne pouvait le faire changer d'avis. Alors, le sultan ordonna qu'il soit torturé à mort.

Après que des heures de tourment ne réussirent pas à le tuer, les serviteurs de Jalal al-Din jetèrent le martyr à moitié mort en prison, où il reposa plus tard en Christ.

Par l'intercession et la protection de ton saint martyr Shalva, ô Dieu de miséricorde, purifie-nous de la multitude de nos péchés!

Version française de Claude Lopez-Ginisty 
d'après Archpriest Zakaria Machitadze 
Lives of the Georgian Saints  
Saint Herman of Alaska Brotherhood
Platina, California, USA/2006





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire