Biographies des héros spirituels de la terre de Géorgie, moniales, moines, ascètes, martyrs, clercs ou laïcs qui ont fait briller sur elle la Lumière du Christ!

jeudi 24 décembre 2020

TOUS LES SAINTS DE GÉORGIE




Mémoire le 11/24 décembre



Ayant  examiné l'histoire de la Géorgie et les trésors hagiographiques attestant de la foi de la nation géorgienne, nous avons acquis la conviction que la Géorgie céleste - la légion de saints géorgiens, exaltant d'une seule voix le Seigneur dans le Royaume céleste - est infiniment glorieuse. On ne sait pas combien d'entre eux se sont purifiés de leurs péchés terrestres dans la guerre sans merci avec l'Ennemi du Christ, ou combien ont purifié leurs âmes dans des cellules non chauffées par la prière, le jeûne et les labeurs ascétiques. De Dieu seul sont connus les noms de ces ascètes, oubliés par l'histoire, qui, par leur humbles labeurs ont sans relâche forgé l'avenir de l'Église géorgienne et de son peuple.
Saint Georges (Giorgi) de la Sainte Montagne écrit: "Depuis le temps où nous avons reconnu le seul vrai Dieu, nous n'avons jamais renoncé à Lui, ni notre peuple n'a jamais cédé à l'hérésie."
Un décret du Concile de l'Église de Ruisi-Urbnisi déclare: "Nous ne nous éloignerons point de toi, Eglise catholique qui nous soutint dans la sainteté, et nous ne te trahirons pas, notre fierté - Orthodoxie - à laquelle nous avons toujours été fidèles, car nous a été accordé l'honneur de te connaître, toi, le témoignage de la Vérité elle-même! "Cette relation à l'Orthodoxie est la pierre angulaire de la vie de chaque croyant géorgien.
Il est impossible de compter les noms de tous les chrétiens qui se sont élevées de l'Église terrestre de Géorgie vers dans les cieux, et encore moins de décrire toutes les actions pieuses qu'ils ont accomplies. Pour cette raison, le 11 décembre a été mis de côté pour la commémoration non seulement des saints dont la vie nous est connue, mais aussi de près de trois cents d'entre eux, dont les noms, mais pas leur histoire, ont été préservés.
La plupart des gens géorgiens portent le nom d'un saint qui est commémoré ce jour-là, et ils supplient le saint d'intercéder auprès du Seigneur en leur faveur.

Après être montés de l'Eglise Géorgienne au Royaume des Cieux, ô Saints Martyrs et vénérables Pères et Mères, priez Dieu pour nous!


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Lives of the Georgian Saints
de
l'Archiprêtre Zakaria Machitadze


in


Aucun commentaire:

Publier un commentaire